Syrie

résistance féminine à Idleb : itinéraire d’une activiste

par Charlotte Loris-Rodionoff

Parole d’éxilée. Ce texte donne la parole à Dina, une jeune femme syrienne originaire de la ville d’Idleb. Cette ville moyenne du nord de la Syrie, à soixante kilomètres d’Alep, a alternativement été contrôlée par le régime et par les forces d’opposition, avant de passer sous le contrôle du Jabhat al-Nosra…

avant-propos : voix syriennes

par Vanessa Van Renterghem

L’idée directrice de ce chantier est de porter les voix des Syrien·ne·s eux-mêmes, des voix plurielles, émanant de situations et de positions variées, mais qui toutes disent la fulgurance de l’expérience révolutionnaire et le non-retour qu’elle induit, et ce malgré un passé de répression et de torture, un présent d’exil et de défaites, et un avenir plus qu’incertain.

Alep : 4,7 kilomètres trop longs à arpenter ?

par la revue Vacarme

Des milliers de bombes larguées par les aviations russe et syrienne sont en train de ravager les quartiers est d’Alep avec la promesse, répétée à l’envi de fausses trêves en fausses trêves, de leur anéantissement final. Mais on ne trouve personne à Paris pour parcourir 4,7 kilomètres, ceux qui séparent l’ambassade de Syrie, rue Vaneau, et l’ambassade de Russie, boulevard Lannes.