Vacarme 10

hiver 1999

Vacarme 10

numéro épuisé

À nos lectrices et lecteurs

Ce numéro, Vacarme 10 (hiver 1999), est désormais archivé et tous ses articles sont accessibles dans leur intégralité. Vacarme aime la gratuité, mais une revue existe grâce à ces abonné·es. Abonnez-vous.

chroniques

Bâton-rouge

par

Les minutes de l’entretien entre Batha-suna la contralto et le recteur du Choir collegium de Bâton-rouge forment pour peu qu’on les relise avec méticulosité un panégyrique de la délicatesse d’âme et de la pénétration des affaires musicales qui, j’en suis désormais convaincu, devaient caractériser cet homme et qui ont travaillé, ainsi que des esprits soupçonneux envers le monde tels qu’il s’en rencontre parmi mes ascendants le lui auront sans doute fait comprendre, à le tenir durablement écarté de la (...) Lire 

defixio

par

Organes provisoires, bouche, dents, nez, langue, bras
sectionnés bûcherons
sang, table, repos, soir, table, repos, soir, table,
soulever, pas de bouche, de dents, de nez, langue, bras
sectionnés bûcherons,
sang, rétable armé, soir Lire 

ovalisation du paradoxe

par

Il existe un sport qui se joue avec un ballon ovale. Qui inscrit dans la forme même de son instrument sa tolérance à l’aléatoire. Un jeu où il s’agit de faire franchir à la balle la ligne d’embut adverse sans être autorisé à la passer vers l’avant. Une fois cette ligne franchie, on n’atteint pas un but, mais un essai qui demandera à être transformé. Un sport donc, qui demande un acharnement extrême pour atteindre un but qui n’en est pas un.
Il existe un sport pour la pratique duquel aucun membre n’est (...) Lire 

un menu pour quand l’enfant paraît

par

Depuis quelques neufs mois que votre dernier mari en date vous quitta, vous devez bien convenir que vous n’avez pas fait grand chose de votre vie, et qu’elle eût été fort vide si d’autres ne s’étaient chargés de pourvoir aux événements. Force vous fut de constater, avec quelque ébahissement, qu’autour de vous toutes les hétérotes de sexe mâle ou femelle qui vous sont les plus proches se mettaient subitement à procréer plus qu’à leur tour. De tous côtés, l’on vous faisait obligeamment, sans que vous n’ayez (...) Lire 

Perfect blue, de S. Kon

par

Si on allait, pour tromper une attente, voir un dessin animé ? Mais alors ce qui se fait de plus parfait dans le genre, de plus branché : Perfect blue. Deux ou trois scènes et l’on a capté son message : vanité des vanités, nos gloires sont délétères. On y souscrit sans réserve. On espère qu’il ira plus loin que le lieu commun. Car nos gloires sont délétères, oui, au point que seuls des porcs peuvent y trouver le bonheur. Pour être adulés, les anciens devaient remporter une victoire navale, bâtir un (...) Lire 

Le paresseux / ne pas

par

Le paresseux ne vit pas en Australie, il habite les zones boisées d’Amérique centrale et du nord de l’Amérique du Sud. C’est l’un des derniers représentants de la famille des Xénarthres - l’ordre des édentés - laquelle réunit les mammifères les plus primitifs d’Amérique : tatous, paresseux et fourmiliers (seuls à être réellement dépourvus de dents). La rare lenteur du paresseux lui coûta toutes sortes de quolibets, on la prit pour un signe de faiblesse voire de bêtise, ce qui ne fit que jeter un voile (...) Lire 

ex nihilo

par

Le monde qui, celui-ci, est ici donné et rien d’autre, et qui ci-gît (cliquez ici pour ouvrir ce monde), tombé là d’une exhalaison noire d’énergie instantanée, onde élémentaire, déflagration de photons dans la densité d’un vide abîmé, en soi retourné sombre et sonore citerne : pur dehors de soi, large étalement craquant, déchirure de quarks, scansion métrique pulsée, jet sans projet, projection tous azimuts, création d’éclats, jection.
De rien fit poussée, fut poussé, excroissance à cru d’un bulbe d’univers, (...) Lire 

mie claire et blanche farine : Pétra Werlé

par

Pétra Werlé s’en tient là : comme les plus éminentes magiciennes, elle vous donne sa formule, se retire et sourit, laissant le mystère entier. Oui, juste de la mie, quelques croûtes, de la salive... Le tout premier visage était déjà là, dans la mie, vous connaissez bien cela, ces visages que les enfants débusquent dans les veinures d’un tronc ou d’une pierre, ces petits êtres contorsionnés qui donnent fugitivement un esprit à la matière. Arthur-Toujours-Là.
Vous-même... qu’avez-vous fait de cette (...) Lire 

l’équipement

par

Ça ne va pas fort du côté des adultes depuis une bonne quinzaine de jours. Pourtant, il fait doux ; le temps n’a plus rien à voir avec la fraîcheur féroce des premières semaines. Peut-être redoutent-ils le retour des grosses chaleurs, et ses conséquences pour nous ? C’est en tout cas l’opinion méprisante de Nilja, mais je crois qu’elle se trompe. C’est bien de son âge, cette morgue. Tous les adolescents sont comme ça. Moi, je suis encore trop jeune, je me contente de la regarder ricaner, ça lui passera à (...) Lire 

Vacarme 10

Vacarme 10 / hiver 1999

Rédaction en chef la revue Vacarme

Parution le 11 janvier 1999 Édition Vacarme

Pages 104 ISBN 9782915547818

Diffusion en librairies Difpop

Diffusion numérique Cairn

numéro épuisé