Vacarme 28

été 2004

Vacarme 28

numéro épuisé

À nos lectrices et lecteurs

Ce numéro, Vacarme 28 (été 2004), est désormais archivé et tous ses articles sont accessibles dans leur intégralité. Vacarme aime la gratuité, mais une revue existe grâce à ces abonné·es. Abonnez-vous.

Cahier

Une ombre au tableau

par

C’est à peine une hypothèse : moins qu’un soupçon, l’ombre d’un doute. Doute qui lance, tout de même, d’avoir été émis deux fois dans l’histoire de la peinture (car c’est de peinture qu’il s’agit) ; ombre dont le grand midi des images suffirait à effacer le souvenir si elle n’avait, à quatre siècles de distance, assombri son levant, puis voilé son couchant :trait de noir dans la belle lumière de Florence, crapaud dans le cristal des lustres des Folies-Bergères. Peut-être en traîne-t-il encore quelque fumée, ces (...) Lire 

soupçons exploitables

par

feuilleton "typologies", suite : la gauche serait-elle en train de céder à la droite la lutte contre l’antisémitisme ? Lire 

Le rouge c’est chaud

par

D’une joie révolue c’est ça que vous voulez ce qu’ils auraient perdu et les couleurs le noir et le fait qu’elles se fondent oui chacune débordant sur une autre c’est quoi là les couleurs c’est ça c’est le lieu de la joie révolue.
Moi je ne sais rien je ne connais rien de tout ça par exemple si je retire toutes les lectures possibles ce serait quoi le machin optimum que je devrais ressentir je ne sais rien je suis là je regarde je vois quoi et qu’est-ce que ça doit me faire je veux dire physiquement. (...) Lire 

Les choses de James Agee

par

Pour qui refuse de choisir entre objectivité et subjectivité, photographie et écriture, art et science, ethnographie et journalisme, reportage et philosophie, réel et fiction, description de ce qui est et désir d’autre chose, Louons maintenant les grands hommes de James Agee est un manifeste en acte. Voyage sur la crête.
« Là dans la petite poussière frileuse qui vivote sous les porches : clous rouillés, courbés, fourbus, un bouton en os, ses deux yeux déchirés à n’en plus faire qu’un ; l’envers percé (...) Lire 

le train (extraits) / 1

par

Les vents soufflaient du Strymon, portant avec eux les retards funestes, la famine, les mouillages périlleux, la dispersion des équipages, l’usure des coques et des câbles, et, par des délais toujours renouvelés, déchiraient dans l’attente la fleur des Argiens.
La lumière nous montra qu’il était midi. Je songeai à un début d’automne, quelques feuillages jaunissaient à peine. Quelqu’un d’abord crut avoir distingué des tuiles, rouges entre les branches. « Ce sont des feuilles ! » avait répondu une voix (...) Lire 

Que s’est il passé avec Abdelmalek Cherrad ?

par

Mais que s’est il passé avec Abdelmalek Cherrad ? Nice est une drôle d’équipe de football. Nice est une équipe des années soixante-dix. Elle joue avec le même maillot que le Milan AC. Les équipes qui jouent avec un maillot à rayures verticales ont de la chance, c’est très joli et très sportif. Le milanais Marco Simone est venu s’échouer lamentablement sur la Côte d’Azur avec le maillot, le même. Pauvre Marco Simone, il a tout raté sous nos yeux. Abdelmalek Cherrad, lui, est plutôt bien parti. Il est déjà (...) Lire 

Rébus

par

La vrai légende de Stalker

par

Les Stalker ne sont pas tout à fait des artistes. Pas vraiment des urbanistes non plus, ni des militants. En fait, ils ne sont pas autre chose que ce qu’ils font. Que font donc les stalker ? Ils arpentent. ils cherchent des itinéraires et des territoires, dans les villes et entre les villes, qui échappent aux cartographies connues et permettent d’en inventer d’autres. Pour les suivre, un jeu de pistes.
L’acte de naissance de Stalker est arbitraire et varie suivant les événements dont on le fait (...) Lire 

Propositions d’activités

par

Les images des rêves répondent à des hauteurs variables, les actions défilent sans préjuger de l’engagement des parties imaginées comme certains jours la question du réel dans la poursuite des axes. Des assouplissements démultiplient les vitres des façades, la création d’un groupe de pilotage se faisant sur fond gris. Le recentrage des activités rayonne à des angles différents selon l’angle. Les données générales intègrent la dimension de proximité. Les fluctuations s’élargissent. Le socle comprend la (...) Lire 

puissance

par

feuilleton "politique et sensation", suite : ici, la sensation de puissance, constitutive de la sensibilité de gauche Lire 

Cahier
Vacarme 28

Vacarme 28 / été 2004

Rédaction en chef Philippe Mangeot

Parution le 28 juin 2004 Édition Vacarme

Pages 120 ISBN 9782915547993

Diffusion en librairies Difpop

Diffusion numérique Cairn

numéro épuisé