Vacarme 06

hiver 1998

Vacarme 06

Acheter

10,00 EUR

À nos lectrices et lecteurs

Ce numéro, Vacarme 06 (hiver 1998), est désormais archivé et tous ses articles sont accessibles dans leur intégralité. Vacarme aime la gratuité, mais une revue existe grâce à ces abonné·es. Abonnez-vous.

brèves

Cher Monsieur Finkielkraut

par

Je me permets de vous adresser ce petit mot, espérant que vous accueillerez ma requête avec la sympathie et l’attention qu’elle mérite. L’objet de celle-ci est relativement précis : monsieur Finkielkraut, je vous demande solennellement de renoncer, à partir de ce jour, à toute intervention publique ainsi qu’à l’ensemble de vos fonctions et charges, celles-ci comprenant vos activités télévisuelles, vos articles dans la presse, les interviews que vous accordez, éventuellement l’usage des divers moyens de (...) Lire 

Finkielkraut à propos du procès Papon

par

« Ce qui sous-tend le procès Papon, c’est tout de même le judéo-centrisme. (...) L’histoire doit obligatoirement s’ordonner par rapport aux événements qui touchent la communauté juive (...) Il n’est pas question de nier l’horreur qui a frappé celle-ci en Europe durant la seconde guerre mondiale, mais il n’est pas honnête d’oublier que le conflit fit, en six ans, des dizaines de millions de morts, (...) ni surtout d’oublier que le communisme est responsable de 150 millions de morts. »
Jean-Marie Le Pen (in (...) Lire 

du printemps dans l’automne

par

Paris. Fin septembre. Une place. Au milieu, une fontaine. Autour, des marronniers. Soleil, insistant : chaleur d’été, lumière d’au-tomne. Entre l’Hôtel des impôts, le commissariat de police, la mairie, un marronnier, légèrement à l’écart des autres. Un marronnier — indubitablement, c’en est un — dans un état un peu... inhabituel. Surprise. Quand on arrive, par la rue qui débouche sur la place, il est là. Vers le ciel il déploie, au milieu des feuilles rousses et jaunes, qui commencent à tomber, virevoltant (...) Lire 

à propos du « Gone de Chaaba »

par

Il était sûr d’une chose en refermant le livre d’Azouz Begag, Le Gone du Chaaba, (Seuil) ; il passerait le restant de sa vie s’il le fallait à en réaliser l’adaptation cinématographique. Christophe Ruggia ne s’était pas trompé. Il a juste mis un peu moins de temps que prévu : deux ans. Son film, du même titre, sort le 14 janvier.
Et le gone, en patois lyonnais, c’est le gosse. Ce petit bout de garçon, né en France de parents algériens, qui nous raconte à la première personne sa vie dans un bidonville. Un (...) Lire 

Vacarme 06

Vacarme 06 / hiver 1998

Rédaction en chef Philippe Mangeot

Parution le 5 janvier 1998 Édition Vacarme

Pages 88 ISBN 9782915547788

Diffusion en librairies Difpop

Diffusion numérique Cairn

Acheter

10,00 EUR