Vacarme 09

automne 1999

Vacarme 09

Acheter

10,00 EUR

À nos lectrices et lecteurs

Ce numéro, Vacarme 09 (automne 1999), est désormais archivé et tous ses articles sont accessibles dans leur intégralité. Vacarme aime la gratuité, mais une revue existe grâce à ces abonné·es. Abonnez-vous.

chroniques

l’amputé

par

On m’appelle l’amputé ; la locomotion n’est pas en cause ; ce sobriquet n’a pas de provenance - je veux dire : ce ne sont ni des amis ni des indifférents qui l’ont associé à ma personne. Mes jambes ne sont sûrement pas en cause. Ce surnom a conquis la notoriété publique du jour où une phobie me força à quitter ma chambre précipitamment afin non pas de me rendre à tel ou tel endroit mais parce que je ne réussissais plus à tenir dans cette chambre justement. Mes bras, mes doigts, je peux les dénombrer ainsi (...) Lire 

fais-moi mal Johnny

par

Le cadre de la télévision délimitait des cadres. Équilibre graphique majestueux. Six rectangles tracés blanc sur fond ocre. La bande supérieure du filet qui s’infléchit légèrement en son centre propose la seule ligne discrètement brisée de la composition. Le grand cadre vert anglais. Il sera question de géométrie, de symétrie.
Johnny dira : « C’est très tendu, mais rien n’est impossible. » Avant un Américain avait joué deux sets. Celui qui prendra sa retraite sans avoir gagné ce tournoi qui lui était promis. (...) Lire 

viens donc jouer

par

je n’ai aucune envie que la mort revienne alors je mets un garrot sur mon bras et je le fais tourner comme une girouette noire les passants me regardent, ils ne pensent pas à la mort une femme s’approche, ses bracelets s’entrechoquent, ses dents brillent ses cheveux sont dénoués, elle sourit si fort que je défais mon garrot pour pouvoir la gagner — Viens donc jouer au moment où je saute sur un pied pour la première fois je (...) Lire 

Marnie

par

Marnie Louise a vingt-six ans. Depuis cinq ans, elle dresse des tigres.
Chaque jour, sur la piste du cirque, elle fait face à sept fauves adultes (panthera tigris de la famille des félidés) qui doivent peser chacun dans les 250 kg. C’est une jeune femme brune, de taille moyenne. Son regard direct, d’une intense couleur vert émeraude, vous fixe avec une certaine réserve mais sans arrière-pensées.
Marnie Louise est belle.
Elle accepte dans un sourire d’être interviewée par une néophyte qui n’a même (...) Lire 

un menu pour rabibocher deux ami(e)s dont le couple vacille

par

Du côté de vos amours, c’est pour une fois le calme plat, et même vos vacances à la mer n’y ont rien changé. Des coups de soleil, oui, la brise éphémère du garçon de plage du Grand Hôtel, certes, mais pas le moindre vrai de coup de vent. Aussi, dans ce reposant marasme, vous avez tout loisir de vous consacrer à ce couple d’amis, à moins que ce ne soit d’amies, que vous avez la mauvaise surprise de trouver, en rentrant, en plein avis de tempête. De là à ce que chacun ou chacune mette définitive-ment les (...) Lire 

fourmi(s)

par

m’entends-tu même dans le silence passe une colonie de petits animaux donne un jour supplémentaire à vivre passe léger surtout léger le goût qu’il donne* – Anne Portugal, Le plus simple appareil, POL, 1992.
à Anne Portugal
Vues de haut, d’étroites bandes sombres au tracé sinueux se développent sur le sol, gravis-sent des obstacles, s’étirent le long des murs, disparaissent dans le couvert végétal. L’observation du peuple des fourmis et le déchiffrage de ses déplacements exigent qu’on s’approche. Cependant, (...) Lire 

mon film préféré

par

Mon film préféré fut tourné aux États-Unis en 195 ?, mais on n’y reconnaît pas grand-chose du folklore de l’époque. Il est court et fauché - un ou deux intérieurs, un seul extérieur, trois personnages, quatre ou cinq figurants.
L’histoire. Je me la rappelle triste et simple. Elle est contée consciencieuse-ment, sans une once d’ironie. Son cadre a beau n’être pas réaliste - usine du futur proche ? Far West ? hôpital louche ? Mexique ? autre planète ? - et accueillir l’intrus - médium ? homme invisible ? (...) Lire 

1. fabriquer ses lieder

par

Fabriquez vos lieder romantiques
Laissez passer la colonne d’air vibrant qui vient du ventre. Trouvez le point lumineux et le souvenir gravé Faites le noir profond en écrasant vos paupières. Contours de clignotis de photons. Bip-bip-bip. Silhouette de craie sur gris. Petite image zébrée, c’est là. C’est la bonne chanson.
Lisez avant de chanter
Isolez-la du reste des choses inutiles stockées malgré vous depuis longtemps. Vieilles machines, ex-tôle de voiture, morceau de feutre dans tuyas, tessons (...) Lire 

le cristal des Carpathes

par

Mère et fille viennent des Carpathes, elles tiennent un stand derrière lequel elles vendent des cristaux, l’hiver est consacré à la taille précieuse des cristaux dans les Carpathes, l’été elles commercialisent, elles dressent où qu’elles soient leur éventaire, la clientèle afflue pour acquérir des cristaux des Carpathes, le prix du cristal des Carpathes est modique et sa qualité délicieuse, mère et fille se ressemblent, elles évitent de se blesser avec les cristaux des Carpathes qui à force s’émoussent, (...) Lire 

Vacarme 09

Vacarme 09 / automne 1999

Rédaction en chef la revue Vacarme

Parution le 11 octobre 1999 Édition Vacarme

Pages 96 ISBN 9782915547801

Diffusion en librairies Difpop

Diffusion numérique Cairn

Acheter

10,00 EUR