Vacarme 13

automne 2000

Vacarme 13

numéro épuisé

À nos lectrices et lecteurs

Ce numéro, Vacarme 13 (automne 2000), est désormais archivé et tous ses articles sont accessibles dans leur intégralité. Vacarme aime la gratuité, mais une revue existe grâce à ces abonné·es. Abonnez-vous.

Minorités

drogues : mais qu’allons-nous faire de tout ce savoir ?

les bruits de la bataille

par

En matière de drogues, le discours officiel s’est récemment recentré autour de la question du savoir : « Savoir plus, risquer moins », titre la dernière brochure de la Mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie (MILDT), un an après la publication d’un rapport scientifique sur la « dangerosité des drogues » dont les catégories bousculaient celles de la loi. Ce nouveau langage est un progrès, incontestablement, si l’on se souvient de celui qu’il remplace : on n’ose plus dire, (...) Lire 

interroger les savoirs

par

Surabondance, ou pauvreté des savoirs ? En matière de drogues, il y a d’abord les savoirs des spécialistes : des savoirs de praticiens ou de scientifiques, donnés pour opérationnels ou « objectifs », abondants, en profusion proportionnelle aux « problèmes sociaux » que provoquent les drogues et la toxicomanie. Et puis il y a les savoirs des usagers : des savoir-faire tout au plus, dit-on souvent, pauvres à force d’univocité et de manque de recul, biaisés par l’attachement aux produits ou à la défonce, (...) Lire 

penser, classer, exclure

par

Il faut critiquer les catégories communes, bien sûr, mais pas les mépriser. Il y en a de très bêtes : elles semblent l’être à proportion de leur effort pour sauver sinon la lettre, du moins l’esprit de la loi de 1970. Mais elles trahissent parfois, malgré elles, un travail de l’imaginaire qui pourrait nous inspirer, s’il acceptait de se rapprocher de nos pratiques, de nos corps et de nos sens, et s’il s’assumait pleinement comme un exposé de préférences, une esthétique des plaisirs, ou une politique de (...) Lire 

aigreurs naturelles et drogues de synthèse

par

C’est toujours la même chose : dès qu’une minorité se découvre sujet de l’Histoire, elle se cherche une histoire. Oh pas une histoire savante - les spécialistes s’en chargent) -, ni une quête de l’origine. Non, l’historiographie des usagers de drogues relève plutôt du vol, ou du racket. Pillage tous azimuts (des manuels d’alchimie, de la pharmacie de Freud, des éprouvettes de Rhône-Poulenc), revendication de propriété sans titre (ni médical, ni scientifique, ni industriel), et justice de pauvre : « (...) Lire 

Vacarme 13

Vacarme 13 / automne 2000

Rédaction en chef la revue Vacarme

Parution le 9 octobre 2000 Édition Vacarme

Pages 108 ISBN 9782915547849

Diffusion en librairies Difpop

Diffusion numérique Cairn

numéro épuisé