Vacarme 04/05

automne 1997

Vacarme 04/05

numéro épuisé

À nos lectrices et lecteurs

Ce numéro, Vacarme 04/05 (automne 1997), est désormais archivé et tous ses articles sont accessibles dans leur intégralité. Vacarme aime la gratuité, mais une revue existe grâce à ces abonné·es. Abonnez-vous.

sujets de l’histoire

l’humanitaire, au-delà de l’urgence

engagez-vous, rengagez-vous

par

Il y a le témoignage, souvent poignant, de ceux qui sont partis. Il y a le discours que les associations tiennent sur elles-mêmes, et pour le grand public. Mais entre les deux, quelle rencontre, quels ajustements ? Comment les associations humanitaires organisent-elles le recrutement, la formation et le suivi de ceux qui les rejoignent ? Comment fabrique-t-on, avec des engagements ponctuels, une action durable ? Enquête dans les coulisses d’une ONG.
Nous sommes une petite dizaine, ce mercredi (...) Lire 

l’imagination logistique

par

On connaît les images. Les camions d’Équilibre, les 4x4 de MSF ou les containers de MDM sont de gros jouets brillants qui nous racontent l’efficacité et la puissance des ONG humanitaires — leur richesse aussi. On connaît le discours, qui fleure bon la cartographie d’état-major, jusqu’à servir au baptême de plusieurs opérations militaires : « Lifeline Soudan », « Provide Comfort », « Acces to Sarajevo ». Mais avant d’exister comme images ou comme signes, la logistique humanitaire est une fonction et, à (...) Lire 

pour une économie au service de l’homme

par

Chômage, hausse de la précarité, régression sociale... Les changements récents survenus dans l’économie mondiale ont amené des associations d’aide au développement à repenser leur place dans le champ économique et à réfléchir, à partir de leur expérience dans les pays du Sud, sur la façon de remettre l’économie au service de l’homme.
Plusieurs facteurs ont amené les associations de solidarité internationale à repenser la forme et le champ d’application de l’engagement de leurs militants. Premier moteur de cette (...) Lire 

les infortunes du mot humanitaire

par

« Chaque siècle a sa marotte ; le nôtre, qui ne plaisante pas, a la marotte humanitaire. » (Sainte-Beuve)
L’adjectif humanitaire est un néologisme — révolutionnaire ? — des années 1830, qui dérive d’humanité et du suffixe -aire ; suffixe qui n’a rien de décisif, pas de ceux qui vous règlent le sort d’un vocable pour l’éternité. Il sert juste à passer d’un substantif à un adjectif, qui pourra bien entendu par la suite être substantivé.
Les dictionnaires donnent des définitions du terme plutôt positives, telles (...) Lire 

nourris, logés, armés

par

L’intervention des humanitaires dans les pays en guerre est fréquemment caricaturée : tantôt « sauveurs », tantôt « otages », les ONG sont parées de toutes les vertus, ou accusées de tous les maux. Or la réalité d’une guerre est plutôt affaire de stratégies : stratégies des combattants pour utiliser l’aide humanitaire ; stratégies des associations pour résister à l’instrumentalisation.
La scène se passe en février 1997 au US Commitee for Refugees à Washington DC. Une « conférence informelle » réunit les plus (...) Lire 

Vacarme 04/05

Vacarme 04/05 / automne 1997

Rédaction en chef Pierre Zaoui

Parution le 22 septembre 1997 Édition Vacarme

Pages 124 ISBN 9782915547771

Diffusion en librairies Difpop

Diffusion numérique Cairn

numéro épuisé