Vacarme 57

automne 2011

Vacarme 57

Acheter

12,00 EUR

À nos lectrices et lecteurs

Ce numéro, Vacarme 57 (automne 2011), est désormais archivé et tous ses articles sont accessibles dans leur intégralité. Vacarme aime la gratuité, mais une revue existe grâce à ces abonné·es. Abonnez-vous.

Chantier

Places en action

Tahrir, Puerta del Sol, République... La liste est longue car la place est vague comme un terrain ou une idée, offerte à tous les possibles. Un dossier porté par le désir d’une place plus grande.

Places en action

par

Places en action. Places à prendre. Tahrir en Égypte. Avenue Bourguiba en Tunisie. Et aussi, Puerta del Sol à Madrid. Syntagma à Athènes.
Pour autant : toutes les places ne se valent pas. De Tahrir à Sol, de l’Égypte à l’Espagne, l’occupation des sols n’a pas le même sens. Révolution. Insurrection. Émeute. Sur les places se déclinent des événements et des rassemblements très divers. Les places ne disent pas encore leur nom.
Ici, ça ne prend pas. Le Champ de Mars est mort. À Paris, les places de la (...) Lire 

Jaurès-mésami

par

1. arrivées
-- C’est quoi, « arriver » ? Je ne comprends pas « arriver ».
Gare de Lyon, oui Gare de Lyon, c’est où ? C’est là.
Ils sont maintenant deux qui sortent ensemble de la gare et qui remontent la rue de Lyon jusqu’à la place de la Bastille.
Gare du Nord, ils sont deux et cherchent la Gare de l’Est, ils n’ont pas la moindre idée d’où ça se trouve, ils descendent vers le métro. Un homme veut leur vendre un billet pour la Gare de l’Est : c’est vingt euros, c’est une heure de train. Ils se méfient, (...) Lire 

Polices en place

par

Paris. Esplanade des invalides. 23 mars 2006
par Fabien Jobard
Située dans le septième arrondissement de Paris, l’Esplanade des Invalides est un rectangle de pelouse de 122 500 m2, dessiné au XVIIIe siècle, aujourd’hui traversé de deux voies de circulation perpendiculaires. Il est planté d’arbres sur ses grands côtés, et est bordé par la Seine au nord et l’Hôtel des Invalides au sud. La rue de l’Université qui la ­traverse mène à l’entrée nord du Palais Bourbon, tandis que l’une des voies latérales, la (...) Lire 

Un vent froid

par

De l’influence de l’architecture sur les manifestations. Ou comment le micro-climat de l’esplanade des Invalides a désintégré et sapé la manifestation du 19 octobre 2010.
Au moment où ce texte s’écrit, il existe une matité politique : pourquoi l’énergie révolutionnaire venue de Tunisie, irradiant le monde arabe au début du printemps 2011, montant en Europe début juin par l’Espagne (les Indignés et la Puerta del Sol) et la Grèce, a fait comme passer par dessus la France pour gagner directement Londres et (...) Lire 

Opérations révolutions

par , ,

SYRIE / MARCHER
À Damas, pas de Place pour la révolution. Nous ne pouvons nous arrêter à l’air libre sous peine de risquer l’arrestation, celle qui vous fait disparaître dans les souterrains des prisons des commissariats, des bâtiments de la sécurité, des ministères, de n’importe quel édifice public. À Damas, notre révolution est itinérante, elle ne peut se permettre de se reposer. Nous marchons dans les rues, vite, en petits groupes, de plus en plus nombreux, en criant des slogans. Nous traversons des (...) Lire 

La place, l’accès

par

Quand sa fermeture pour deux ans a été annoncée en 1998, les « habitués [1] » de la Bibliothèque publique d’information (BPI) du Centre Pompidou à Paris ne pouvaient s’y faire. Dans cet espace intérieur ouvert au rassemblement quotidien d’hommes et de femmes venus lire, étudier, écrire, chacun trouvait sa place, y tenait, à sa façon. Leurs mots le disent : Ici c’est chez moi — On voyage ici, on ne vous demande pas de remplir des papiers — Dans les universités, on est tous paumés là j’avais mon lieu de (...) Lire 

Je vous écris d’Espagne

par

Que la parole retourne à ceux qui ont occupé concrètement les places est une conclusion nécessaire. Puerta del Sol, à Madrid, printemps 2011 : là, il s’est sans doute inventé quelque chose que seule une lettre — à deux voix qui font une — pouvait formuler à notre intention : place à l’avenir !
Traduit de l’espagnol par Risodomar & Ludovic Lamant
Vous me demandez de vous parler de ce qui s’est passé en Espagne depuis le 15 mai, pour le partager avec vos amis à Paris et dans tout le pays. Je vais (...) Lire 

Vacarme 57

Vacarme 57 / automne 2011

Rédaction en chef Vincent Casanova

Parution le 10 octobre 2011 Édition Vacarme

Pages 272 ISBN 9782350960531

Diffusion en librairies Difpop

Diffusion numérique Cairn

Acheter

12,00 EUR