Vacarme 64

été 2013

Vacarme 64

numéro épuisé

À nos lectrices et lecteurs

Ce numéro, Vacarme 64 (été 2013), est désormais archivé et tous ses articles sont accessibles dans leur intégralité. Vacarme aime la gratuité, mais une revue existe grâce à ces abonné·es. Abonnez-vous.

Ouverture

Yes, we can’t

Il faut nommer ce problème de l’impuissance politique, sociale, existentielle. Il faut s’y enfoncer parce que c’est un moyen de le partager.

Yes, we can’t

par , , , , , , , ,

La droite c’est l’impuissance imposée dans nos crânes à coup de gourdin, la gauche c’est l’impuissance intériorisée dans nos âmes à coups de renoncements. [...] Mais bernique, ça suffit, cette fois plus question de chanter que notre seul horizon d’impuissance serait celui de la puissance retrouvée. Il faut nommer ce sentiment d’impuissance parce que c’est un moyen de partager. Lire 

Yes, we can’t

Cahier

Cahier

Chantier

Corse, lieu commun

Quelle écologie politique dans une île réduite à des clichés ?

Avant-propos

par

Comment, dans un espace où les mémoires et les représentations se juxtaposent de manière surdéterminée, où s’entremêlent filiations et attaches, où la diversité des trajectoires et l’étanchéité des analyses sur la violence alimentent les retranchements, des individus de tous bords peuvent-ils se conjoindre et se réunir, afin que les biens soient aussi publics et partagés que les bancs de chaque village ?
Il y a la Corse, un lieu commun aux yeux de tous, ceux du dehors et ceux du dedans, et pour qui 2013 (...) Lire 

Lentement

par

Les paysages se transforment et se construisent. Il faut bien vivre. Mais comment écrire une histoire en train de se faire ? Comment mettre à distance ? En photographiant pour ouvrir d’autres champs de vision ? Par ses diptyques, Léa Eouzan observe ainsi les tensions qui traversent et racontent la Corse aujourd’hui.
Pour des raisons de mise en page, cette série photographique n’est accessible que dans la version papier du (...) Lire 

Assenti

par

Là, là-bas, et encore là, des galets gravés de quelques signes qui résonnent comme une langue énigmatique et dont l’usage inconnu est à restituer. Dispersés sur les cinq continents, déposés dans des lieux connus des seules personnes à qui ils ont été confiés, ces cent galets sont simultanément un don anonyme, une adresse à l’autre, et une constellation spatiale et temporelle d’une Corse à l’origine du monde, ou encore d’une insularité à l’échelle du monde. Jean-Joseph Albertini en garde la trace sous forme de (...) Lire 

D’un passé aux possibles

par ,

La société corse s’est construite autour de communautés villageoises, en un archipel qui a longtemps rendu impossible toute structuration autour d’une cause commune. Table ronde avec l’anthropologue Gérard Lenclud, qui mena au tournant des années 1980 une étude à la portée décisive. Lire 

Accueil de la folie : le CTR de Nonette

Retour sur le centre thérapeutique de Nonette où 44 pensionnaires, jeunes et adultes autistes et psychotiques sont accueillis.

Accueil de la folie : le CTR de Nonette

Entretien

Heinz Wismann

Discussion sur le fil avec un penseur des langues et de ce qui existe entre.

Heinz Wismann
Vacarme 64

Vacarme 64 / été 2013

Rédaction en chef Aude Lalande & Lise Wajeman

Parution le 24 juin 2013 Édition Vacarme

Pages 256 ISBN 9782350960760

Diffusion en librairies Difpop

Diffusion numérique Cairn

numéro épuisé