Vacarme 17

automne 2001

Vacarme 17

numéro épuisé

À nos lectrices et lecteurs

Ce numéro, Vacarme 17 (automne 2001), est désormais archivé et tous ses articles sont accessibles dans leur intégralité. Vacarme aime la gratuité, mais une revue existe grâce à ces abonné·es. Abonnez-vous.

Arsenal

Le passant de la bande

par

Géographe, benjamin@geosolutions.com n’a pas résisté à la proposition de Speedial, leader mondial de l’internet : faire la cartographie du web. C’est-à-dire, plus précisément, la cartographie des infrastructures très matérielles d’un réseau censément virtuel. Philippe Vasset est journaliste. Collaborateur de Vacarme, auteur de plusieurs nouvelles, il a accepté que nous publiions un extrait de ce premier roman, encore inédit, où la fiction et l’aventure partent, repartent, à l’assaut des techniques. À moins (...) Lire 

La traversée des apparences

par

La fiction de l’emploi, le salariat rêvé, le travail des fuites. Le dernier film de Laurent Cantet poursuit les questionnements du précédent, mais d’une manière plus perverse que dans Ressources Humaines. Le travail ne structure plus la vie que dans le mensonge ; le héros ne cherche pas sa place, il la fuit dans un emploi du temps irréel qu’il croit maîtriser et qu’il a construit seul et loin du salariat.
Le spectateur en sort parfaitement hébété et voué au vertige de questionnements inévitables : (...) Lire 

Couples

par

Vous y étiez habitué comme à un vieux couple, fâché mais inséparable. D’un côté, la narration classique, où une action succède à une autre, un plan à un autre, dans l’ordre immémorial du récit. De l’autre, une durée dégagée de l’intrigue, où l’événement est perceptif, sensoriel, optique ou sonore, en tout cas affectif, pas narratif. L’opposition était trop abrupte, sans doute, pour que vous n’ayez jamais soupçonné que la beauté du cinéma se joue précisément dans sa capacité à la dissoudre. Mais vous l’aimiez bien. (...) Lire 

les salles d’attente de l’universel

par

Arnaud Veisse est l’un des médecins-coordinateurs du Comité médical pour les Exilés (COMEDE). Depuis 1979, cette association se consacre à la situation médicale des demandeurs d’asile, avec ou sans papiers. Elle anime un centre de santé à l’hopital du Kremlin-Bicêtre (consultations de médecine générale et de psychothérapie, actions de prévention-dépistage, accès aux droits sociaux), exercice concret du soin depuis lequel s’articule un travail juridique et politique. On savait qu’un rapport étroit existe entre (...) Lire 

Arsenal
Vacarme 17

Vacarme 17 / automne 2001

Rédaction en chef Philippe Mangeot

Parution le 8 octobre 2001 Édition Vacarme

Pages 112 ISBN 9782915547887

Diffusion en librairies Difpop

Diffusion numérique Cairn

numéro épuisé