Vacarme 01

hiver 1997

Vacarme 01

Acheter

10,00 EUR

À nos lectrices et lecteurs

Ce numéro, Vacarme 01 (hiver 1997), est désormais archivé et tous ses articles sont accessibles dans leur intégralité. Vacarme aime la gratuité, mais une revue existe grâce à ces abonné·es. Abonnez-vous.

Minorités

vieux : la minorité qui nous attend

les vieux, une minorité ?

par

Le monde des vieux est d’abord un monde de la norme, des maisons de retraite à la presse spécialisée, des universités du « troisième âge » aux injonctions de vivre une « vieillesse active », le monde des vieux est l’objet d’un entrelacs d’institutions gestionnaires de la santé, du goût, de la vie de leurs patients, le vieux, un personnage étudié, géré, normalisé.
Ce monde de la vieillesse est une invention récente. Au milieu du XIXe siècle, l’industrialisation impose la mise au travail et la fixation de la (...) Lire 

intérieurs vieux

par

L’ancien hospice, paraît-il, est moribond, des établissements spécialisés le remplacent, qui prétendent donner une forme d’autonomie, à ceux qu’on n’appelle plus désormais « pensionnaires » mais « résidents ».
On donne ici un entretien avec l’une des participantes à un atelier d’écriture et un extrait du journal interne. Où l’on voit une personne âgée qui, à force de se plier à l’ordre de l’institution, ne montre qu’une chose : ça ne va pas. Ailleurs, des maisons de retraite invitent leurs résidents à emménager (...) Lire 

reconstruire un « chez soi » en maison de retraite

par

Trois maisons de retraite situées en banlieue parisienne ont pris le parti de permettre — et même de recommander — à leurs résidents d’emménager avec leurs meubles. Elles leur offrent ainsi l’opportunité de construire ou de reconstruire un véritable chez-soi. Ni mouroirs ni hôtels de luxe, ces institutions cherchent simplement à se mettre au service des personnes qu’elles accueillent. Ce qui paraît être la vocation première de tout établissement d’hébergement des personnes âgées mérite d’être souligné tant (...) Lire 

le marketing des Papys

par

Phénomène encore récent en France, mais plus confirmé aux États-Unis, « les vieux » deviennent une cible et un référent privilégiés des statégies marchandes et publicitaires.
On pourrait espérer que le « senior marketing » contribue à améliorer la représentation de cet âge de la vie (jusqu’ici ignoré dans ses droits et ses aspirations spécifiques à la consommation), voire même, à promouvoir une meilleure intégration des dits seniors dans la société et ses espaces communicationnels, y compris celui de la (...) Lire 

l’âge et la lumière

par

Quand la lumière se fait moins vive, sur le chemin de la vie, le regard s’aiguise, et le récit devient lumineux.
Le chemin parcouru s’est étiré au fil des ansjusqu’à devenir un long ruban que l’on a fini par porter avec soi comme une traîne. Il a été et est encore diversement éclairé. D’abord la lumière a été vive et instantanée. Elle rendait parfaitement visibles les événements de proximité et crûment perceptibles les personnes et les choses côtoyées. Elle permettait d’aimer follement le jour pour ses (...) Lire 

Kazuo Ohno ou les ressources de l’épuisement

par

À 86 ans, Kazuo Ohno continue de proposer une danse hors des sentiers autorisés.
Une disqualification de principe frappe, aujourd’hui plus que jamais, toute forme de (re)présentation du corps vieillissant. Les discriminations qui en résultent et la répression qui en procède sont aussi terribles qu’insanes. Toutefois, cette répression n’a cessé de susciter nombre de postures critiques ou insurrectionelles qui, d’un champ artistique à l’autre, témoignent d’une vigilance en actes. En danse, quelques (...) Lire 

la vieille amoureuse

par

« le haut du pavé appartient à ceux qui gagnent des héritages avec leurs nuits, (...) c’est-à-dire qui passent par la vessie d’une femme fortunée » (Juvénal. Satires, I 37-39)
Un dessin du peintre néertandais Hendrick Goltzius pose de façon aiguë le problème de l’exclusion du désir sexuel des vieux dans la société moderne qui s’élabore au début du XVIle siècle. Couples mal assortis, vieilles entremetteuses, gitanes burinées et jeunes seigneurs, vieillards amoureux : les thèmes s’enchevêtrent dans la peinture (...) Lire 

Beckett ou l’éternelle vieillesse

par

Beckett ou l’éternelle vieillesse « Je gardais le meilleur pour la fin, mais je ne me sens pas bien, je m’en vais peut-être, mais ça m’étonnerait. C’est une défaillance passagère, tout le monde connaît ça, on défaut, puis ça passe, les forces reviennent et on recommence (...) Pourquoi ce besoin d’activité ? » (Malone meurt)
Naître vieillard chenu, sans avenir, au passé oublié, réinventé, reperdu, sans dehors, sans utilité, ne pouvant rien, ne voulant rien, sans but, sans croyance, avec seulement son lit, (...) Lire 

une musique de jeunes

par

Le plus vieux disque du monde est anglais. Il fut enregistré autour de 1980 par le groupe Joy Division, dans le cadre de l’émission radio de John Peel. On dirait aujourd’hui : un concert « unplugged ». Il a été réédité en CD (une pochette verte atroce, vous ne pouvez pas vous tromper).
Ce disque est un sarcophage. Malgré le son digital. la batterie y demeure enfouie, égarée dans des rêves sans images qui n’ont pas l’air d’être gais, qui la laissent suspendue comme une phrase, D’aussi loin qu’on s ’en (...) Lire 

Vacarme 01

Vacarme 01 / hiver 1997

Rédaction en chef Philippe Mesnard & Mathieu Potte-Bonneville

Parution le 3 février 1997 Édition Vacarme

Pages 80 ISBN 0

Diffusion en librairies Difpop

Diffusion numérique Cairn

Acheter

10,00 EUR