Vacarme 18

hiver 2002

Vacarme 18

numéro épuisé

À nos lectrices et lecteurs

Ce numéro, Vacarme 18 (hiver 2002), est désormais archivé et tous ses articles sont accessibles dans leur intégralité. Vacarme aime la gratuité, mais une revue existe grâce à ces abonné·es. Abonnez-vous.

Processus

avant-propos

par

une enquête sur le financement du cinéma en France Lire 

Règlements de compte à OK Canal

par

Depuis que Canal + est tombé dans l’escarcelle d’une multinationale, Vivendi-Universal, les milieux du cinéma ont quelques raisons d’être inquiets. Depuis sa création au milieu des années 1980, Canal + est, par le pré-achat, le premier financier des films produits en France. 80 % en bénéficient ; l’apport moyen avoisine les 8,5 MF, soit plus de 20 % du budget de ces films. Derniers chiffres : de 140 films financés en 1999, on est passé à 115 en 2000, malgré une relative augmentation des sommes investies (...) Lire 

Anatomie d’un rapport

par

Réalisateur et enseignant, Luc Moullet analyse la production française dans « Les lois secrètes du cinémargent » .
Selon Luc Moullet, la question du budget des productions peut être abordée de manière simple : en comptant l’argent que l’on voit à l’écran. Il prend deux exemples, celui de Jean de Florette de Claude Berri, et du Garçu de Maurice Pialat.
Le premier a coûté, selon le CNC, 59 MF dont 13 pour les acteurs et les auteurs vedettes. Sur les 46 millions restant, explique Luc Moullet, on en « voit » (...) Lire 

« In memoriam Francis Bouygues » (le cas TF1)

par

Fini le temps où le bétoneur Francis Bouygues se rêvait en nabab avec Ciby 2000, sa filiale cinéma qui produisait tout ce que le cinéma mondial comptait de pointures de « qualité internationale », de La leçon de piano de Jane Campion, à Twin Peaks : Fire Walk with Me de David Lynch en passant par Little Buddha de Bertolucci. Avec la disparition du magnat du BTP s’arrêtait l’aventure de Ciby 2000. Aujourd’hui TF1 Films Productions coproduit une vingtaine de films par an, avec un apport moyen par film de (...) Lire 

Vers un cinéma à deux vitesses ?

par

Michèle Soulignac est déléguée générale de la Société des Réalisateurs de Film (SRF).
Certains signaux, depuis quelques mois, laissent à penser que l’euphorie qui gagne le cinéma français risque d’être de courte durée pour des pans entiers du cinéma indépendant, et que nous nous orientons à grands pas vers un cinéma à deux vitesses. D’un côté, des films bien financés par au minimum deux chaînes de télévision (une cryptée, une en clair) et bien distribués, avec au moins 2 MF de frais de sortie et 200 copies pour la (...) Lire 

Désir d’être indien

par

« Ah, pouvoir d’un seul coup être un Indien penché dans le vent sur un cheval au galop, sentir secousse sur secousse monter du sol qui tremble, avoir enfin abandonné les éperons car il n’y avait pas d’éperons, jeté les rênes car il n’y avait pas de rênes, et ne plus voir qu’à peine, devant soi, la plaine comme une lande rase, et même plus, bientôt, ni la tête ni l’encolure du cheval. » C’est Kafka. Ce pourrait être Aby Warburg, historien d’art dont on connaît avant tout le nom par l’institut qu’il a créé à (...) Lire 

Images du territoire des indiens pueblos en Amérique du nord

par

Ce texte est un extrait de la conférence de Aby Warburg sur son voyage en Amérique, inédite et pour la première fois traduite en français. Nous tenons à remercier Jean Clay des Éditions Macula pour nous avoir aimablement autorisé à le reproduire en avant-première dans nos pages.
Traduit de l’allemand par Sibylle Muller
L’Indien pueblo n’est pas seulement un agriculteur, c’est aussi un chasseur – même s’il l’est moins que les tribus sauvages qui vivaient autrefois dans ces régions. Pour vivre il a besoin (...) Lire 

Processus
Vacarme 18

Vacarme 18 / hiver 2002

Rédaction en chef Philippe Mangeot

Parution le 14 janvier 2002 Édition Vacarme

Pages 124 ISBN 9782915547894

Diffusion en librairies Difpop

Diffusion numérique Cairn

numéro épuisé