Vacarme 19

printemps 2002

Vacarme 19

numéro épuisé

À nos lectrices et lecteurs

Ce numéro, Vacarme 19 (printemps 2002), est désormais archivé et tous ses articles sont accessibles dans leur intégralité. Vacarme aime la gratuité, mais une revue existe grâce à ces abonné·es. Abonnez-vous.

Arsenal

de la misère sexuelle en milieu étudiant

par

Le 24 janvier, un collectif de dix étudiants, doctorants et élèves de grandes écoles, a lancé une pétition contre le harcèlement sexuel à l’université. Le texte a recueilli plus de 1100 signatures, et suscité la polémique. Une discussion sur la catégorie même de « harcèlement sexuel » est peut-être souhaitable : mais le geste, la question qu’il pose et le courage dont il témoigne ne peuvent être ignorés. Quelques remarques, en guise de pierre d’attente.
1) Certains textes engagent effectivement ceux qui les (...) Lire 

pourquoi l’Egypte cible les homosexuels

par

Cet article a été diffusé le 23 juillet 2001 par le Middle East Research and Information Project (MERIP), institut indépendant basé à Washington. Deux jours plus tard, l’auteur était renvoyé de l’organisation égyptienne des Droits de l’homme : pour Hisham Kassem, président de l’OEDH, prendre la défense des accusés du Queen Boat, « cause perdue à laquelle il valait mieux renoncer », serait interprété comme « l’introduction de l’homosexualité en égypte », ce qui « tuerait le concept de droits de l’homme » dans (...) Lire 

transparence du Halal, transgression du Haram

par

Le licite et l’illicite structurent la société égyptienne, dessinant l’espace d’une visibilité convenable et indiquant les voies du paradis ou de l’enfer. Dans l’ombre et les marges, la vie avance selon ses propres lois.
Deux concepts fondamentaux, d’une valeur intrinsèquement religieuse, régissent ce que l’on s’accorde généralement à appeler « vie privée », « intimité », « vie sociale », « mœurs » en Égypte. Le Halal est ce qui est légitime, permis, accepté etc., tandis que le Haram est l’interdit, le tabou, le (...) Lire 

l’ère de Sally

par

La nouvelle visibilité d’une minorité homosexuelle vient mettre à mal toutes les normes d’une société égyptienne en proie à des forces contradictoires, pour le bénéfice aujourd’hui d’un Etat censeur. Combat perdu d’avance ou chance (future) d’interroger un islam balançant entre ses idées reçues et une tentation radicale ?
En janvier 1988, Sayyid ’Abd Allâh, un étudiant en médecine à l’université religieuse d’Al Azhar au Caire, âgé de vingt-cinq ans, se fit opérer afin de changer de sexe. La psychologue qui le (...) Lire 

Vacarme 19

Vacarme 19 / printemps 2002

Rédaction en chef Philippe Mangeot

Parution le 25 mars 2002 Édition Vacarme

Pages 112 ISBN 9782915547900

Diffusion en librairies Difpop

Diffusion numérique Cairn

numéro épuisé