Vacarme 23

printemps 2003

Vacarme 23

numéro épuisé

À nos lectrices et lecteurs

Ce numéro, Vacarme 23 (printemps 2003), est désormais archivé et tous ses articles sont accessibles dans leur intégralité. Vacarme aime la gratuité, mais une revue existe grâce à ces abonné·es. Abonnez-vous.

Passer par les armes : la violence politique et son deuil

Procès du groupe « 17 novembre » en Grèce, extradition de Persichetti vers l’Italie. Au nom de la lutte anti-terroriste, des États réécrivent l’histoire de la violence politique.

Avant-propos

Avec l’annonce, le 21 avril 1998, de sa propre dissolution, ce qui restait encore de la Fraction Armée Rouge voulait sans doute, en Allemagne, clore une période historique, se dissocier du passé, écrire un autre avenir. Cette annonce, frappée de la kalachnikov sur fond d’étoile, fut alors accueillie par un silence de plomb. D’emblée, le procureur général Nehm et le futur chancelier Schröder s’unirent pour affirmer que le danger terroriste, qu’incarnaient notamment les groupuscules d’extrême droite, et (...) Lire 

Italie : une histoire empêchée

par

« L’incapacité de penser dont semble aujourd’hui affligée la classe politique italienne et, avec elle, le pays tout entier, dépend précisément de cette conjonction maligne d’un mauvais oubli et d’une mauvaise mémoire, grâce à quoi l’on cherche à oublier quand on devrait se souvenir et l’on est contraint de se souvenir quand on devrait savoir oublier. » – Giorgio Agamben
Le 25 août 2002, le gouvernement Raffarin a rompu la parole donnée le 20 avril 1985 au nom de la France par François Mitterrand, qui (...) Lire 

« Un mai long de dix ans »*

En Italie, à partir de 1968, la violence politique et l’agitation sociale augmentent sans discontinuer jusqu’au début des années 1980.
À Milan, le 12 décembre 1969, une bombe explose dans une banque du centre-ville, Piazza Fontana. Plusieurs anarchistes sont arrêtés. L’un d’entre eux, Giuseppe Pinelli, cheminot, meurt en « tombant » du quatrième étage du siège de la police judiciaire pendant un interrogatoire mené par le commissaire Calabresi. Assez rapidement, les indices orientent l’enquête vers les (...) Lire 

Grèce : quand la procédure pénale écrit l’histoire

par

En mars 2003 s’est ouvert à Athènes le procès du groupe « 17 novembre », organisation armée de l’après-dictature. Climat de chasse aux sorcières, délation, procédures démocratiques bafouées. Loin d’ouvrir un débat public sur la violence politique - point aveugle des gauches européennes - ce procès l’a enfoui. Récit d’une histoire contrariée. Lire 

Vacarme 23

Vacarme 23 / printemps 2003

Rédaction en chef Philippe Mangeot

Parution le 14 avril 2003 Édition Vacarme

Pages 124 ISBN 9782915547948

Diffusion en librairies Difpop

Diffusion numérique Cairn

numéro épuisé