Vacarme 04/05

automne 1997

Vacarme 04/05

numéro épuisé

À nos lectrices et lecteurs

Ce numéro, Vacarme 04/05 (automne 1997), est désormais archivé et tous ses articles sont accessibles dans leur intégralité. Vacarme aime la gratuité, mais une revue existe grâce à ces abonné·es. Abonnez-vous.

in situ

Contre la nouvelle cinéphilie

par

C’était la dernière séquence c’était la dernière séance et le rideau sur l’écran est tombé. – Eddy Mitchell (La dernière séance)
Le cinéma — le bon comme le mauvais — a beaucoup changé. Les spectateurs et les media — les bons comme les mauvais-aussi. De ce changement on ne trouve trace nulle part. On fait comme si aux auteurs d’hier succédaient ceux d’aujourd’hui, aux cinéphiles de l’ancienne génération, ceux de la nouvelle. Mis à part quelques regrets d’un âge d’or, ou d’une belle époque du cinéma (regrets (...) Lire 

les lois de l’hospitalité

par

On dit que le ministre de la Justice a décidé de faire reprendre l’examen de toutes les demandes de naturalisation qui n’ont pas reçu de solution à l’heure actuelle. La plupart de ces demandes, lit-on encore, avaient été suspendue, sur l’ordre de Vichy en juillet 1940. En juillet 1940, bien des choses ont été suspendues. La liberté aussi. À partir de ce moment, le Journal Officiel de l’État français s’est mis à publier d’interminables listes de personnes naturalisées à qui la qualité de Français était (...) Lire 

offres de services

par

La jeunesse de France vous offre ses services militaires. Cette jeunesse qui a fait couler de l’encre et qui ne sait comment remercier, qui attend la reprise des affaires et qui n’y croit plus du tout, qui numérote ses abattis... A qui, dans l’Entre-deux-Guerres, une mauvaise vie a été donnée, et à dormir le plus souvent debout. À qui les révolutions ont été promises, et retardées, et escamotées par le même ON qui n’a pas de nom. Pour qui, dans la salle cuisine, les carottes sont cuites, à l’oseille et (...) Lire 

François d’Assises, patron des anarchistes

par

Reportage sur un frère franciscain qui vit dans la rue, avec les gens de la rue. Il a accepté que l’auteur de ce texte l’accompagne pendant dix jours dans les rues de Toulouse.
« ... Le grand secret pour mois sonner l’existence la plus féconde, et la plus haute jouissance, c’est de vivre dangereusement. Bâtissez vos villes sur le Vésuve. Envoyez vos vaisseaux dans des mers inexplorées. Vivez en guerre avec vos pareils et avec vous-même. Pillez et conquérez, chercheurs de la connaissance, aussi (...) Lire 

Vacarme 04/05

Vacarme 04/05 / automne 1997

Rédaction en chef Pierre Zaoui

Parution le 22 septembre 1997 Édition Vacarme

Pages 124 ISBN 9782915547771

Diffusion en librairies Difpop

Diffusion numérique Cairn

numéro épuisé