Vacarme 60

été 2012

Vacarme 60

Acheter

12,00 EUR

À nos lectrices et lecteurs

Ce numéro, Vacarme 60 (été 2012), est désormais archivé et tous ses articles sont accessibles dans leur intégralité. Vacarme aime la gratuité, mais une revue existe grâce à ces abonné·es. Abonnez-vous.

cahier

Respect vs humiliation

Le 25 avril dernier, des prisonniers du centre de détention de Roanne prenaient le risque de remettre une lettre de revendications aux autorités judiciaires et pénitentiaires, à l’occasion d’une cérémonie de remise de diplômes. La lettre a depuis circulé et pris une dimension publique, et un rassemblement a eu lieu à l’extérieur de la prison le 6 mai. On n’a pas connaissance, pour l’instant, de réactions de la part de l’administration pénitentiaire.
Le 25 avril 2012,
À la Direction et à la Juge (...) Lire 

Sarcelles, 1956-1972

par

C’est un cas unique en France : une ville a donné naissance à une maladie : « la sarcellite » ; c’est ainsi que l’on désigna dès les années 1960 le mal qui aurait atteint les banlieues où l’on avait entrepris la construction des grands ensembles. Regardons pourtant avant de jeter uniformément l’anathème et souvenons-nous de l’enthousiasme de la jeune narratrice du roman de Christiane Rochefort Les Petits Enfants du siècle, s’exclamant lors de son emménagement à Sarcelles : « c’était Dieu, ici on pouvait (...) Lire 

Mais ce n’était pas encore l’Amérique

par

Vitzilantis a ajouté le 1er octobre 2010 sur Youtube un diaporama de belles captures d’écran d’America America, le film d’Elia Kazan, elles défilent sur une chanson grecque de Lakis Pappas.
8496 vues
Le 8 janvier 2012 samir730 a ajouté sur Youtube une vidéo intitulée « Dire situation of Aghan refugees in Patra, Greece » [1], sur une musique de Dawood Sarkhosh, Musalmana.
4767 vues
Dans les deux montages alternent visions du quotidien des migrants et images du pays natal :
montagnes d’Anatolie en (...) Lire 

Etre étranger avant d’être isolé

par

Selon le Rapport sur les mineurs isolés en France publié en mai 2010 par Isabelle Debré, sénatrice des Hauts-de-Seine, « est isolée, en France, une personne âgée de moins de 18 ans qui se trouve en dehors de son pays d’origine, sans être accompagnée d’un titulaire ou d’une personne exerçant l’autorité parentale, c’est-à-dire sans quelqu’un pour la protéger et prendre les décisions importantes la concernant. » Ce sont donc aux titres de l’isolement et de la minorité que « les mineurs isolés étrangers » devraient (...) Lire 

Lettre à Sebald

par

Cher Sebald,
À la plupart de vos lecteurs, vous semblez avoir laissé la même impression : celle d’être mort avant d’avoir fini d’écrire. C’est une remarque somme toute banale, au vu de votre mort accidentelle sur les routes de l’Angleterre, à l’âge peu élevé de 56 ans. Mais c’est un sentiment rare en littérature. Le fait est que nous percevons la plupart du temps la vie des écrivains, si brève fût-elle, comme l’espace étonnamment nécessaire et adéquat de l’œuvre accomplie, comme si chacun avait rempli la (...) Lire 

Amérique

par

1.
S’empilant le fait les étoiles En Amérique le bureau a caché des archives dans son stand… D’énormes étoiles sur eux Le froid anarchiste debout avec son chapeau. Bras contre la rampe Nous étions garés Des millions d’entre nous L’accident fut terrible. La façon dont la porte dégagea Les pierres empilées - Le ruban — livres. miracle. avec lune et les étoiles Le poirier m’émouvant Je suis dans le coin et dans mon soupir Le cadeau d’une les étoiles. La personne Horreur — les morceaux de son choix Reprochés à (...) Lire 

Collection

par

Or ne mens
« Mais je te requiers, or ne mens/Que vallent mondains ornemens ? » demande Guillaume Alexis à la fin du XVe siècle. L’ornement ne ment pas toujours : il peut faire apparaître ce qui n’est ni superficiel, ni accessoire. Ce n’est pas seulement que l’enfoui devient surface, c’est que l’énergie vitale prend forme - et cette forme nous habite, nous hébète, nous habille.
À la demande de Vacarme, en réponse aux anatomies anciennes publiées dans le n°59, Pierre Alferi nous a habillés pour l’hiver, et (...) Lire 

Paradis du Tea Party

par

Ayn Rand était une dame au regard brillant et noir, qui fixait ses interlocuteurs sans ciller, et leur répondait dans un anglais très précis, prononcé avec un accent russe qu’elle aurait sans doute aimé faire oublier. Aujourd’hui encore, alors qu’elle est morte depuis trente ans (mars 1982), on peut l’écouter et la regarder pendant des heures sur Youtube. On la voit vieille à la télévision, respectueusement interrogée par un journaliste qui s’excuse de ne pas avoir lu tous ses livres, on la voit un peu (...) Lire 

La danseuse et le taureau, 
le parapluie et le fusil

par

Intersections, autoroutes, bretelles, avenues et blocs dessinent l’espace urbain aux États-Unis. Pas de places, de lieux circulaires, mais des « squares », pas de barricades mais des « squats ». La ville américaine n’invite pas à manifester mais à squatter, à occuper. L’histoire de la conquête territoriale aux États-Unis se construit autour de la figure du « squatter », de celui qui, ayant parcouru les plaines du midwest, ayant affronté les tempêtes de sable du Texas, poursuit sa route et s’installe sur (...) Lire 

Tracer un chemin

La mobilisation syrienne contre un régime qui exerce son arbitraire et monopolise les ressources du pays depuis plus de quarante ans prend des formes diverses. Le collectif « le peuple syrien sait où il va » (al-Sha‘b al-sûrî ‘ârif tarîqo) diffuse sur la toile de très nombreuses images de lutte invitant au soulèvement contre la violence du pouvoir et à l’unité du peuple. Certaines ne font que circuler sur le net. D’autres apparaissent ici et là sur les murs des villes de Syrie sous forme d’affiches (...) Lire 

Damas. derrière la façade

par

De Damas, un récit écrit au début du mois d’avril, depuis la turbulente cité par un de ses habitants, assis à une petite table au dessus d’une rue grouillante et bruyante, comme si, dans les têtes, par magie, le silence s’était fait. La logique inexorable d’un processus atroce émerge de ces observations anodines. Les évènements récents ne font que confirmer ce diagnostic angoissé.
L’insurrection populaire en Syrie s’est soulevée il y a un an déjà, mais il ne se passe presque rien dans les rues de Damas. (...) Lire 

cahier
Vacarme 60

Vacarme 60 / été 2012

Rédaction en chef Aude Lalande & Lise Wajeman

Parution le 25 juin 2012 Édition Vacarme

Pages 252 ISBN 9782350960708

Diffusion en librairies Difpop

Diffusion numérique Cairn

Acheter

12,00 EUR