démocratie mon amour

Ce qui nous étouffe aujourd’hui, c’est de constater que le déni des expériences démocratiques lumineuses se banalise dans une morne naturalisation de la nuit des temps. Il nous faut raconter une histoire qui tranche avec celle des néolibéraux, des militaristes et des nationalistes. Ce récit ne peut naître que de processus sincèrement collaboratifs.

Lire

Travail en cours

Mémoire vive. Politique et sida dans « 120 Battements par minute »

Entretien avec Philippe Mangeot, co-scénariste du film de Robin Campillo. Son récit a été produit vingt-cinq après par des militants de l’Act Up-Paris du tout début des années 1990…

Lire

Actualités

La balade sans Balaudé

La revue Vacarme relaie, avec leur accord, pendant quelques semaines, des récits d’étudiant.e.s. Cette première publication rend compte par le menu de la journée du Lundi 9 avril sur le campus de Nanterre.

Archives

Les numéros