le futur effleure l’emprisonnement

Il faut se demander ce qui advient quand le collectif fait d’individus prêts à tout pour qu’on leur trouve une place est dépassé par les singularités, s’en nourrit et doit les accompagner plutôt que de les faire taire. La singularité agissante est à la racine du projet et le rapport de force politique opérant un double déplacement, de dilatation et de concentration. Ce nouveau numéro de Vacarme commence donc avec une idée qui se perd et prend de l’ampleur au gré des rencontres et des échanges.

Lire

Travail en cours

les fractures ouvertes de la gauche : ça se soigne ou pas ?

La gauche est très salement fracturée. Et il nous faut un diagnostic. Idéalement, il nous faudrait aussi une thérapeutique. L’affaire est sérieuse, car un monde sans gauche électorale, ça s’appelle la Chine, l’Inde, la Russie etc. Et un monde où la gauche, ce n’est devenu plus que de l’entre-soi, ça s’appelle le monde entier. Alors, c’est parti, établissons le diagnostic, et avec un peu d’humour : pour ne pas en crever.

Lire

Actualités

Liberté manifeste

par LaMeuteMathieu Potte-Bonneville

Mathieu Potte-Bonneville "Puisque l’absence de carte de presse recommence à justifier, pour certains, les entraves à la liberté d’informer, je reposte ce texte écrit à l’occasion d’autre arrestations de journalistes indépendants et avec le collectif @LaMeutePhoto #bisrepetita"

Not in my name

par Valentin Chémery

après Christchurch, contre la rationalisation ambiante et ce qu’elle cache : un réseau d’idées mortifères repeintes d’euphémisme

l’amalgame est hétérogène et solide

par Sophie Wahnich

Lorsque surgit un événement insurrectionnel, ceux qui vivaient isolés découvrent une expérience collective où le "haut degré de température historique" (Jean Jaurès) produit une sorte de groupe en fusion. Chaque insurgé s’arrache de son monde vécu, mais le porte en lui comme force d’inertie. C’est pourquoi pour comprendre ce qui se joue, est-il nécessaire de comprendre la culture dans laquelle les insurgés ont baigné. Elle ne présage pas de tout, n’est pas homogène, mais offre ressources et obstacles pour l’émancipation.

Inévitable clairière aimée

par Laure Vermeersch

Le film de cendres et de braises de Manon Ott à voir ces prochaines semaines en salle est une sorte de défi, précieux, à une question urgente : comment décrire ceux qui sont devant soi, pris dans un espace urbain et intellectuel qui les rend insaisissables ?

Archives

Les numéros