Vacarme 71

printemps 2015

Vacarme 71

numéro épuisé

À nos lectrices et lecteurs

Ce numéro, Vacarme 71 (printemps 2015), est désormais archivé et tous ses articles sont accessibles dans leur intégralité. Vacarme aime la gratuité, mais une revue existe grâce à ces abonné·es. Abonnez-vous.

Ouverture

Le chemin vers la non-racialisation passe peut-être par la race, mais il ne s’y arrête pas. Nous voudrions pouvoir résoudre la situation raciale à la manière du nœud gordien, car c’en est un. Le brutaliser. Sortir par le haut de l’histoire et des plis de son discours.

« La race n’existe pas, mais elle tue »

par , , , ,

Le chemin vers la non-racialisation passe peut-être par la race, mais il ne s’y arrête pas. Nous voudrions pouvoir résoudre la situation raciale à la manière du nœud gordien, car c’en est un. Le brutaliser. Sortir par le haut de l’histoire et des plis de son discours. Lire 

Chantier

Sales races

La race n’existe pas mais elle tue. Dans un chantier sur la sale race Vacarme se saisit des mots, malaxe le stigmate et bataille sur les concepts.

Sales races

Cahier

Cahier

Jocelyne Dakhlia

À propos de Jocelyne Dakhlia

Jocelyne Dakhlia est historienne, directrice d’études à l’EHESS, Centre de Recherches Historiques. Après avoir commencé par étudier des enjeux de mémoire collective au Maghreb, elle a entrepris une longue recherche sur les modèles politiques de l’Islam méditerranéen qui a donné lieu à plusieurs ouvrages, dont Le Divan des Rois. Le Politique et le religieux dans l’islam (1998) et L’empire des passions : l’arbitraire politique en Islam (2005). Le troisième volet de cette enquête, consacré au Harem sultanien (...) Lire 

Jocelyne Dakhlia
Vacarme 71

Vacarme 71 / printemps 2015

Rédaction en chef Marion Lary & Antoine Perrot

Parution le 23 avril 2015 Édition Vacarme

Pages 256 ISBN 9782350961088

Diffusion en librairies Difpop

Diffusion numérique Cairn

numéro épuisé